segunda-feira, 18 de fevereiro de 2013

On peut constater


On peut constater un léger progrès dans les pronotics, on passe de "2 semaines" à 2 mois et d'après Al Maliki et le roi Abdallah qui n'est pourtant pas pro Iran ou chiite, on en a pour 2 ans. Ce que j'ai envi de dire à mes frères libanais de la communauté sunnite c'est arrêtez de vous faire berner par les occidentaux et leurs mauvaises propagandes, soyez conscients qu'on se sert de votre énergie mentale et physique et de vos revenues du pétrol ( par bensaoud et qatariotes interposés), pour vous enfoncer plus chaque jour.Regardez autour de vous le monde progresse de la Chine à l'Iran, de la Russie au Brésil et que faites vous de votre avenir ? des attaques suicides contre vos frères au M.O ? pour le compte de qui ? avec la complicité de qui ? ouvrez les yeux, hier en France sur tous les plateaux de télé, de Ardisson à Nolleau et Zemmour en passant par Ruquier, il n'était question que la duplicité du qatar à financer les terroristes islamiste au sahel et en Syrie, avec des attaques frontales contre la bensaoudie et le qatar, oui par des français vexés d'être insultés à Tunis et par les rebelles/mercenaires syriens à Alep. Il y a comme un complot à envoyer vos jeunes se faire tuer en Syrie aujourd'hui et ailleurs demain.REVEILLEZ VOUS mes frères.

Faisons un calcul simple, il y a 20 million de syriens recencés en 2012, les alaouites forment dit on 10 à 15 % soit 2 à 3 millions au total, disons que 10% sont militarisés soit 200 à 300.000 soldats au grand total, pensez vous qu'avec 200 à 300.000 soldats Bashar aurait pu tenir 2 ans ? face aux  défections  qu'on presente comme innombrables et face à l'afflux de mercenaires de tous les pays du monde qui cherchent à évacuer leur salafo wahabites de chez eux ? assurément non ! donc d'où viennent les forces que Bashar utilisent pour défendre sa légitimité ? j'entends me dire du hezb résistant, soit! les forces du hezb sont de l'ordre de 50.000 braves éléments, au grand max, disons ,et j'exagère, 50% prètent main forte à Bashar, cela fait 25.000 combattants , même s'ils sont valeureux, c'est toujours pas assez pour résister au complot, donc d'où viennent ces forces qui combattent avec Bashar ?  réponse, du peuple et de l'armée syrienne autre que alaouite et chiite. OUI c'est ça la réalité que l'occident cache, comme la tête enfouie dans le sable.

terça-feira, 5 de fevereiro de 2013

Estadio Arena Corinthians - fevereiro 2013




Um dos 12 estádios brasileiros para a Copa de 2014, o Estádio do Corinthians encerrou o mês de janeiro com 63% das obras concluídas, segundo balanço divulgado nesta terça-feira pela Odebrecht, construtora responsável pela construção  do Estádio do Corinthians em São Paulo. A previsão é de que o palco da abertura do Mundial seja entregue em dezembro.

Último estádio a ser confirmado entre os 12 da Copa, o Estádio do Corinthians começou a ser construído em maio de 2011, na zona leste de São Paulo. Apesar das dificuldades para liberar o financiamento do BNDES e os incentivos fiscais da prefeitura, para totalizar o investimento necessário de R$ 820 milhões, a obra vem sendo bancada pela Odebrecht.

Atualmente, o ritmo de trabalho no canteiro de obras é intenso, com mais de 1.840 trabalhadores divididos em três turnos. E os esforços, no momento, se concentram na montagem das estruturas metálicas do telhado do prédio leste, após a conclusão dessa fase no lado leste. Mas os serviços de acabamento também foram intensificados.

Outra novidade do Estádio do Corinthians  foi a escolha da empresa World Sports, após vencer concorrência, para ser a responsável pelo gramado do Estádio do Corinthians . Com a experiência de já ter trabalhado na Arena Grêmio, Pacaembu e Vila Belmiro, a companhia deve começar os trabalhos no campo agora em março, com previsão de fazer o plantio da grama em maio.

Também nesta terça-feira, o Estádio do Corinthians  recebeu uma visita muito especial: a Taça Fifa, a ser entregue ao campeão mundial na Copa de 2014, foi exposta no canteiro de obras do Estádio do Corinthians  durante o dia. Assim, algumas autoridades e convidados, além dos próprios operários, puderam ver de perto o objeto de desejo de todas as seleções do planeta.